PRO A M - Yann Clay, la formation au coeur du projet

Yann Clay a été élu meilleur entraîneur de la PRO A Masculine pour sa deuxième année sur le banc de l'équipe élite de Douai. Recompensé pour ses compétences de tacticien mais aussi pour son Fair-Play par ses pairs et par les capitaines de la PRO A, il a accépté de répondre à nos questions.

 

  • Que représente ce trophée pour toi ?

Ce trophée est une belle récompense pour mon équipe. Sans bons joueurs et sans résultat, je n'aurais jamais pu l'obtenir. Je remercie donc mes joueurs et mon club pour l'adhésion à mon projet sportif.

 

  • Quel bilan peux-tu faire de cette saison avec Douai ?

Cette saison a été réussie, on finit 6 ème avec 19 points soit 2 fois plus que la saison précédente. On n’est pas passé loin à domicile contre Strasbourg, Montpellier et Marseille. Il faut continuer le travail pour envisager franchir ce cap. 

 

  • La politique du club est en grande partie basée sur la formation et l’intégration des jeunes à l’effectif de la PRO A. Comment est-ce que vous mettez cette politique en place concrètement ?

Cette politique est mise en place depuis de nombreuses années, les joueurs de nos générations intéressantes (95-96-97-99) commencent à avoir de l'importance au sein de la Pro A.

Nous avons aussi la chance d'avoir des "anciens"(Harrissard, Clay, Valter) qui représentent parfaitement cette identité du club. Depuis peu, la FFN nous a accordé le label international, ce qui démontre une force des plus jeunes aux plus vieux.

Les éducateurs douaisiens ont de la qualité et du savoir faire, ce qui facilite l'intégration en Pro A. Les jeunes incorporent, dès l'âge de 16 ans certains entraînements de la Pro A.

Il ne faut pas vouloir aller trop vite sans être trop frileux... 

 

  • Est-ce qu’avec cette politique le club est cantonné à jouer une sixième place, derrière un TOP 5 qui s’est resserré et intensifié, ou est-ce que votre ambition est d’entrer dans ce TOP 5 voir 4 ?

Je ne pense pas que nous sommes cantonné à jouer la 6 ème place. L'hypothétique mise en place du champ de jeu en 25 m peut redistribuer la donne. Beaucoup d'équipe de Pro A ont un effectif avec 10-12 professionnels, ce n'est pas le cas à Douai. On propose un double projet (école/ Water-Polo - travail/Water-Polo) avec ses avantages et ses inconvénients.

Il faut avoir de l'ambition sans être prétentieux et finir 6 ème n'a pas été une chose facile à obtenir...

 

  • Quelle est votre plus belle victoire sur la saison 2016-2017 ?

La victoire contre Sète à Tournai.

 

  • Vous avez pu rejouer à domicile en cours de saison, qu’est ce que cela a changé pour l’équipe ?

 Jouer devant 500-600 personnes en moyenne change forcément les choses. Nous avons été très bien accueilli par le club de Tournai pendant 2 saisons et demi mais le public avait du mal à se déplacer.

Lors du match de Strasbourg, on a du refuser des gens pour des raisons de sécurité, la piscine était bondée. Les joueurs se transcendent encore plus quand ils sont poussés par un public comme le nôtre...

Désormais, il faut essayer de collaborer avec Récréa et la CAD (communauté d'agglomération du douaisis) pour avoir une réelle place à Sourcéane.

  • Quels sont les projets et les ambitions pour la saison prochaine ?

Continuer de progresser et de permettre à nos jeunes d'évoluer avec des responsabilités. Tout le monde est important mais personne indispensable.

On peut vite se retrouver à la 9 ème place si on ne reste pas vigilant et investi.

L'effectif sera stable, on va devoir remplacer 3 joueurs: Gouget (raison professionnelle), Blancher (raison personnelle), Vincourt (départ pour Tourcoing).

Le projet de club reste identique avec une place privilégiée pour nos joueurs formés au club. L'ambition est de faire aussi bien voire mieux.