PRO A M – JOURNEE 13 : Marseille rate le coche

Marseille 9 - 14 Montpellier

Le CNM recevait leur plus grand rival samedi : le Montpellier Water-Polo. Après avoir passé des années à se battre mutuellement pour être Champions de France, cette saison marque une différence dans ce rapport de force: Montpellier s’est renforcé sans faire d’excès et en pariant sur la continuité alors qu’à Marseille l’intersaison 2016 a été synonyme de grands changements voir de boulversements.

Laissant partir des cadres majeurs et historiques de l’équipe ainsi que des jeunes prometteurs, le Cercle a nettement changé dé visage. Ces changements ont forcément eu un impact sur la machine bien huilée et les résultats des Marseillais cette saison en pâtissent. La rencontre de samedi était importante car c’était l’occasion pour le CNM de mettre le PAN à distance, profitant ainsi de leur faux pas face à Tourcoing, et de se rapprocher de leur qualification primordiale pour les Play offs. C’est raté.

Si on pouvait espérer du suspens dans ce match, il n’aura duré que quelques minutes car très vite les Montpelliérains vont mener 1-4 et cette avance de 3 buts, les Marseillais ne la rattraperont jamais. 2-5 en fin première période.

On aurait pu penser que les joueurs de Paolo Malara reverseraient la balance, tant la victoire est importante, mais le sérieux de Montpelliérains les en empêcheront. Le CNM va même se retrouver à 3-8 avant qu’Alexandre Camarasa ne lui permette de revenir à 4-8 à la mi-temps.

Avec un Nicolas Bicari muet, les Marseillais vont devoir s’appuyer sur Dusan Markovic, Alexandre Camarasa et le jeune Romain Marion Vernoux. Même si ce sera trop juste pour revenir au score, ils parviendront tout de même à faire jeu égal dans ce quart-temps. Et quand rien ne va… Les joueurs de Paolo Malara ne saisiront même pas l’opportunité du pénalty concédé par le gardien du Montpellier Water-Polo Léo Delgado. 7-11

Rebelote en début de dernière période avec un pénalty concédé par Logan Piot et non converti par les Marseillais alors que leurs adversaires ne se feront pas prier pour inscrire celui offert par Mathis Olivon. Dans ce type de rencontre, ce genre d’erreur ne fait pas de cadeau. Menés 7-14 à une minute de la fin, Dusan Markovic et Alexandre Camarasa feront de leur mieux pour réduire la marque mais ce sera trop tard.

Le Montpellier Water-Polo qui aura surclassé son grand rival par deux fois cette saison, prend seul la première place du classement avec un match d’avance. Marseille reste 4ème à un seul point de leurs poursuivants Aixois.