PRO A M – JOURNEE 13 : Aix-en-Provence prend une claque

Aix-en-Provence 8 – 9 Tourcoing

Sur le papier, cette rencontre devait tourner à l’avantage des Aixois qui avait prouvé leur solidité à domicile. Mais ça c’était sur le papier et comme beaucoup ont pu s’en rendre compte, cette saison, ça ne veut pas forcément dire grand chose.

Cette treizième journée a donc connu un nouveau rebondissement dans la course à la qualification aux play offs avec la défaite du PAN à domicile face à Tourcoing.

Dès le début du match, les joueurs d’Alexandre Donsimoni se sont fait surprendre par la combativité de leurs adversaires et mais sont parvenus à les contenir pour rester devant au score.

En menant 7-4 à la mi-temps, les Aixois auraient du maintenir la pression pour s’assurer la victoire mais leurs buteurs ne semblaient pas en grande réussite et leur défense un peu fébrile.

Le pénalty concédé par Maxime Dethier dans le troisième quart-temps et converti par Nikola Giga a probablement marqué le tournant de la rencontre. Revenus à 8-6 les joueurs de Jonathan Ghesquière ont fait preuve d’une grande force mentale pour continuer de se battre. De leur côté les Aixois continuaient de déjouer et d’enchaîner les fautes. 8-7 en fin de troisième période, il n’en fallait pas plus pour faire espérer les Tourquennois qu’un exploit était possible.

Remontés, les joueurs des ENTLM vont prendre les Aixois à la gorge, les laissant spectateurs d’une fin de match qui va leur échapper.

Tamas Boros remettra son équipe à égalité et Zoltan Radocz inscrira le but de la victoire avant de se faire exclure définitivement. 8-9

"Samedi soir à Venelles, mes hommes savaient que pour exister il fallait faire le match parfait, tout ne fût pas parfait car sur les 3 premiers buts Aixois on fait 2 cadeaux mais on a su rectifier le tir. On a resserré les espaces en défense et exploité au mieux les lacunes adverses ce soir-là ! En zone moins, l'équipe a était magnifique, les joueurs ont respecté le plan de jeu et à joueur égal en défense on a fait déjouer les joueurs adverses en respectant les consignes mises en place ce soir la !

Il fallait prendre des risques samedi en laissant plus de liberté sur certains joueurs adverses et cela a payé, Clément Dubois fût excellent comme à son habitude mais au delà de ça l'équipe s'est surpassé mentalement et n'a rien lâché à 8-3 ! Aujourd'hui je peux dire je suis fière de mes joueurs ! C'est une vraie victoire d'équipe !

Je souhaite à Alex et ses joueurs d'aller au bout de leur objectif. Samedi soir fût un jour sans pour eux comme pour nous face à Sète mais ils ont la qualité pour entrer dans le top 4. Bonne fin de saison à eux !" explique Jonathan Ghesquière.

Le PAN voit la qualification s’éloigner ou en tout cas ne plus dépendre que de leurs propres résultats.

"Alors qu'on pensait avoir fait le plus dur en ne perdant aucun match contre les 2 premiers du championnat 2016, on est tombé dans le piège. Une vraie soirée cauchemar où on n'a rien vu venir. Finalement on y laisse des plumes qui nous condamnent presque. Il va falloir un exploit combiné à un miracle alors que le chemin était presque dégagé. Bravo à Tourcoing qui fait une belle saison et pour leur combativité de samedi", analyse à froid Alexandre Donsimoni.

 

 

 

 

Nice 15 – 6 Noisy-le-Sec

La logique a été respectée lors de cette rencontre. L’Olympic Nice Natation est un sérieux prétendant au titre cette saison et son actuelle troisième place au classement le confirme.

Noisy-le-Sec est plus à la peine avec un seul point au compteur, l’équipe de Jonathan Moriamé pointe à la dernière place de la PRO A. Ce classement n’empêche pas les Noiséens de vendre chèrement leur peau à chaque rencontre mais si cela s’avère souvent insuffisant.

Dès le début de la rencontre les joueurs de Samuel Nardon ont fait le nécessaire pour prendre une avance suffisante pour se mettre à l’abri doucement mais surement (4-1) grâce à M. Izdinsky, C. Rocchietta, A. Bruyère et EM. Hansen.

Ils ont bien fait car les joueurs du CNN reviennent dans le deuxième quart-temps (3-2) prouvant encore une fois que le danger peut venir de partout et de tout le monde cette saison.  A 7-3, les Niçois auront cependant une avance confortable à la mi-temps.

L’expérience d’A. Bruyère, M. Laversanne et de M. Izdinsky fera la différence dans le troisième quart-temps notamment face à B. Bourgogne et A. Petrovski. Les Niçois s’offriront même le « luxe » de manquer un pénalty concédé par N. Lang. 11-5.

Les Noiséens payent leurs efforts physiques dans la dernière période, laissant leurs adversaires enterrer pour de bon leurs espoirs de revenir dans la partie. 15-6.

Noisy-le-Sec ne décolle pas de la dernière place du classement, et leur prochain match à Marseille s’annonce tout aussi compliqué.

Nice de son côté monte sur le podium grâce à cette victoire. Ce classement reste provisoire car Marseille, qui jouera son match de la 13ème journée le 11 avril, aura l’occasion de reprendre cette place en cas de victoire à domicile face à Montpellier.

 

 

Sète 10 – 13 Douai

C’était un match important pour les deux équipes, car pour les deux la victoire était largement à portée de main mais Sète s’est fait surpasser par un Douai en pleine confiance.

Les co-équipiers de Matthieu Fournier avaient pourtant bien débuté la rencontre en menant 4-2 en fin de premier quart-temps grâce à S. Desquerre, L. Devemy et leur capitaine.

Les joueurs d’Aurélien, remontés après leurs dernières rencontres face à Strasbourg et Marseille, recollent presque au score sans s’affoler. C. Valter, L. Gacquerre, H. Lepoint et R. Harrissart sur pénalty permettent à leur équipe de revenir à un point de leurs adversaires à la mi-temps. Les premiers signes de précipitation se font sentir dans l’autre camp avec un pénalty manqué et un autre concédé. 7-6

La pause n’aura pas fait du bien aux Sétois qui ne marqueront pas un seul but dans ce quart-temps. A l’opposé, les Douaisiens imposent leur jeu. A. Gouget remet les deux équipes à égalité, S. Vitrant et T. Blancher donne l’avantage au FNCD. 7-9.

Mathieu Peisson et ses co-équipiers vont tenter de revenir dans la partie mais ce sera trop tard. Accompagnés de Matthieu Fournier, ils inscriront trois buts, suffisant pour redonner de l’espoir à leur banc mais R. Harrissart, T. Blancher, C. Valter et H. Zaoui maintiendront leurs adversaires à distance concédant même un pénalty (non converti) à la fin du match.

"Le match à Sète était important pour nous pour s'éloigner de nos concurrents direct au classement. Heureusement que nous avons gagné car Lille a crée l'exploit face à Aix-en-Provence qui serait revenu à égalité de point si on avait perdu. Ca a été un match difficile au début avec deux périodes serrés ou nous sommes menés au score et nous avons eu du mal à mettre du rythme et à jouer notre propre jeu. On s'est réveillé en 3ème période et haussé notre niveau de jeu qui nous a permis de mener au score en fin de troisième (7-9) et en milieu de quatrième période (8-13). L'important était les 3 points, malgré la manière." analyse Charles Canonne.

Gerard Reixach Boix revient également sur cette rencontre: "Match compliqué contre une équipe de Douai qui a tout simplement mieux joué que nous. Malgré cette défaite, on va continuer à travailler, nous donnerons le maximum pour les 4 derniers matchs et faire une bonne fin de saison…"

 

 

Marseille – Montpellier : Match prévu le 11 avril à 19h