PRO A F - JOURNEE 16 : Lille s'est fait peur

Nancy 5 – 10 Bordeaux

Les filles de l’Union St Bruno Bordeaux ont fait honneur à la régularité cette année. Cette rencontre s’est soldée une nouvelle fois par une nette victoire de ces dernières. Les Nancéennes désormais sans espoirs de podium n’ont pour autant pas démordu et ont fait preuve d’un jeu engagé, tout au long de la rencontre

Le premier quart temps voit la marque s’ouvrir par Audrey Daulé qui profite de l’exclusion maladroite de la capitaine de Nancy, Lucie Cesca. Les joueuses Lorraines réagissent et c’est Sandra Vergé Depré qui permet ramener le statut quo en fin de période. 1-1

C’est lors du deuxième quart temps que Bordeaux profite vraiment des fautes de jeu de Nancy pour en prendre l’avantage. D’abord Alexandra Jasmine Myles marque à la suite de la sortie de Laurine Baquet. Puis, après l’EDA + P d’Anastasia Kalargyrou, Bordeaux s’enfonce dans la brèche : d’abord Myles sur le penalty, puis Marion Horcholle, Aurélie Battu et Gabrielle Fitaire marquent et creusent un écart considérable sur leurs adversaires. 1-6

La mi-temps n’aura malheureusement pas été profitable à Nancy : malgré la bonne manœuvre de Sandra Vergé Depré très présente sur ce match, comme à son habitude, l’écart se creuse à nouveau par les buts de Gabrielle Fitaire et Alexandra Jasmine Myles. 2-8

Dernier quart temps et Bordeaux poursuit en constance : un doublé d’Audrey Daulé obtient à son équipe une victoire maintenant inévitable. Les Nancéennes réduisent l’écart dans un baroud d’honneur pour le moins collectif : Sandra Vergé Depré, une des meilleures buteuses de ce match, Lucie Cesca la capitaine  et Emma Monguillon ramènent le score final à 5-10.

« Très bonne entame de match avec score de 1-2 en fin de première période. Très bonne défense tout au long du match. EDS sifflée sur notre joueuse étrangère à 4'21 de la deuxième période. Avec une fille en moins pendant 4 minutes. Nous prenons 4 buts très rapidement. Les 2 périodes suivantes, nous tentons de réduire l'écart. C'est pour nous un bon match défensif avec des réussites offensives de notre part » estime Maud Bétard.

Louise Guillet analyse : "L'entraîneur avait pris la décision de ne pas faire jouer Clémentine et Aida pour permettre aux plus jeunes de jouer ce match. Nous avons bien débuté le match avec une très bonne défense. En deuxième période l'équipe de Nancy a pris EDS + P ce qui a contribué à faciliter notre attaque et à nos jeunes d'entrer en jeu pour prendre de l'expérience, notamment à Eugénie Barriere qui fait cette année de très bons débuts en Pro A. Le petit plus de cette rencontre les deux arrêts sur pénalty de notre gardienne qui a fait une très belle performance ce week-end."

 

 

  

 

Nice 8 – 9 Lille

Après 3 défaites face à Lille cette saison, Les Niçoises ont bien failli y arriver lors de cette dernière rencontre à domicile…

Poussée par son public, l’équipe sudiste a maintenu le suspens jusqu’aux dernières secondes. Mais Lille, qui avait impérativement besoin de cette victoire pour conserver la tête du championnat, a finalement eu le dernier mot.

Un peu plus de 2 minutes de jeu et c’est Lille qui donne le premier coup, en la personne de Kelly McKee. Un premier point qui devient rapidement doublé à l’occasion d’un penalty concédé par Amandine Paillat. La capitaine Niçoise Estelle Millot défend par deux fois son son équipe, mais c’est la meneuse adverse Géraldine Mahieu qui tourne la première période en faveur des siennes. 2-3

Au deuxième quart temps, Léa Bachelier ramène le score à égalité mais Kelly McKee conclut brillamment le jeu Lillois par 3 buts (6, 5 et 3 minutes). Adeline Sacré auteur de deux buts (le premier à 4’19 en réponse à la charge de McKee, le second à la dernière seconde, profitant de l’absence de la capitaine Géraldine Mahieu) conclut cette période marquée par un jeu très équilibré. 5-6

Les deux équipes reviennent de la mi-temps les dents longues, si bien qu’après vingt secondes, l’arbitre doit calmer les ardeurs par l’exclusion de la Lilloise Ao Gao et un Carton Jaune au banc Niçois. C’est à ce moment que l’ONN prend avantage de la situation : égalisation d’Adeline Sacré puis Andréa Danet donne un point d’avance à son équipe. Clémence Clerc ramène le score à égalité mais c’est bien Nice qui aura dominé cette troisième période, laissant planer une entière incertitude à la pause. 7-7

Reprise, le suspens reste entier une grande partie de la période. L’impressionnante Kelly McKee marque un but et redonne confiance à ses équipières : Géraldine Mahieu permet à Lille de prendre un peu d’avance à une minute de la fin. 30 secondes et Estelle Millot marque sur penalty, obligeant Filippos Sakellis à un temps mort. Les nordistes qui ne font pas d’erreur s’en tirent à bon compte, mais désormais leur suprématie pourrait être contestée. 8-9

« Nice s'est bien renforcé avec le retour de plusieurs blessées. De notre coté nous sommes en pleine reconstruction tactique et nous avons manqué d'agressivité dans la finition et surtout en défense » analyse Géraldine Mahieu.