PRO A F – JOURNEE 16 : Soigner sa différence de but

Nancy vs Bordeaux : 18h à la piscine Alfred Nakache de Gentilly

Après Saint-Jean-d’Angély la semaine dernière, Bordeaux rencontre une autre équipe du bas du tableau ce samedi. Sur le papier la victoire leur est quasiment acquise mais pas question de bâcler ce match qui leur servira à débuter leur préparation pour le match face à Lille dans deux semaines.

Les Nancéennes ne vont cependant pas se contenter d’un rôle de sparring partner, elles ont déjà prouvé qu’elles avaient les qualités nécessaires pour gêner les « grosses » équipes du championnat. A elles également de profiter de la petite baisse de régime des Bordelaises dont Nice a bien failli profiter.

Il sera important pour l’USB de soigner sa différence de but si les joueuses veulent espérer dépasser Lille au classement général. Pour cela elles pourront compter sur Jazmine Myles, Louise Guillet et Clémentine Valverde, toutes les trois bien installées dans le TOP 10 des meilleures buteuses.

Le danger pour les joueuses de Benoît Cornier sera également de maintenir une défense solide notamment face à Sandra Vergé Depré et Lucie Cesca, qui ne sont pas en reste du côté de leur compteur personnel de but.

 

 

Nice vs Lille : 19h30 à la piscine Jean Bouin de Nice

Lors de son dernier déplacement à Nice, les Lilloises s’étaient faites accrochées par une jeune équipe de l’ONN assez surprenante. Depuis l’écart s’est creusé entre les deux formations, Lille s’installant dans son fauteuil de leader et Nice sur la troisième marche du podium.

S’il n’y aura pas de véritable enjeu sportif du côté des Niçoises, pour les Lilloises, la victoire est primordiale pour ne pas laisser Bordeaux prendre la tête du championnat. Et même en cas de victoire les joueuses de Filippos Sakellis devront soigner leur différence de but.

"Ce week end sera l'occasion de jouer contre l'équipe de Nice au complet. Le dernier match contre Nice ne nous a pas posé beaucoup de problèmes mais il faut faire attention puisque la semaine dernière les Niçoises ont accroché Bordeaux. Pour notre part on est en plein dans un cycle de travail en vue des demi-finales et finales. Ce match sera l'occasion de voir où on en est physiquement." analyse Marion Tardy.

Attention aux internationales françaises par qui vient le danger à Nice. Léa Bachelier et Estelle Millot tiennent leur rôle de cadres de cette jeune équipe. Les Lilloises de l’Equipe de France ne sont pas en reste face au but. L’efficacité de Géraldine Mahieu et Clémence Clerc, accompagnées de la canadienne Kelly McKee a déjà fait ses preuves.

"On s'attend à ce que ce soit compliqué et difficile mais on veut vraiment confirmer la bonne défense qu'on a eu face à Bordeaux. Les Lilloises sont plus lourdes que les Bordelaises mais on va voir si on arrive à gérer aussi ce type de jeu au complet." explique Léa Bachelier.