PRO A F – JOURNEE 16 : Rester au contact

Bordeaux vs Saint-Jean-d’Angély : 19h à la piscine Judaïque Jean Boiteux de Bordeaux

Bordeaux réalise une belle saison cette année, parvenant même à sérieusement inquiéter Lille. L’entraîneur Bordelais ne cache pas ses ambitions pour son équipe et annonçait comme objectif de remporter un des deux titres (Championnat et Coupe) cette saison. La finale de la Coupe de la Ligue perdue de peu, il leur reste le Championnat désormais.

Samedi ce sera donc le derby opposant Bordeaux à Saint-Jean-d’Angély. Si ces rencontres entre les deux clubs sont habituellement un peu tendues et surtout très disputées, cette saison Bordeaux devrait pouvoir se défaire de leur voisin assez facilement pour la troisième fois de la saison. En effet les deux scores précédents (28-8 et 3-34 pour Bordeaux) et la bonne dynamique des Bordelaises ne devraient pas jouer en faveur de Angériennes.

Les joueuses de Mickaël Pouillou, remobilisées depuis le retour de l’internationale française Aurore Sacré, vont devoir être solidaires en défense face à l’armada de buteuses : Louise Guillet (#1), Jazmine Myles (#3), Clémentine Valverde (#6) et Aurélie Battu (#10). Elles vont également devoir être nettement plus incisives en attaque ou seule Steffy Michaud et ses 17 buts entre presque dans le TOP 10 des meilleures buteuses.

Saint-Jean-d’Angély n’attend pas grand chose, d’un point de vue comptable, de ce match mais pour Bordeaux la victoire est importante pour ne pas reprendre du retard sur Lille.

 

 

Nancy vs Lille : 19h à la piscine A. Nakache de Gentilly

Pour les Nancéennes non plus ce match n’a pas d’intérêt sur le plan comptable car elles ne pourront plus rattraper les Niçoises.

Pour Lille, la victoire est primordiale ne serait-ce que pour les « têtes ». Rattrapées au classement par les Bordelaises, les joueuses de Filippos Sakellis ne se sont pas retrouvées dans une telle situation depuis un moment maintenant.

Sur le papier, il n’y a pas vraiment de raison pour que ce match leur échappe mais lors de leur première opposition les Nancéennes avaient fait peur à leurs adversaires, parvenant même à se maintenir au contact (10-7) en fin de troisième période, ce dont peu d’équipe peut se targuer cette saison…