PRO A – M JOURNEE 16 : Les phases finales se dessinent

Douai 6 – 12 Nice

A l’extérieur ce week-end, Nice s’offre une large victoire. Le FNC Douai, réputé pour être un hôte dangereux, s’est cette fois fait maîtriser dans ses propres eaux. Il faut dire que Nice avait besoin de cette victoire. Pour arriver à ses fins, les Azuréens n’ont rien laissé au hasard et ont prit la situation en mains dès le premier quart temps. Douai se défend, se débat, mais l’équipe n’a pu faire le poids face aux ardeurs de leur adversaire.

Début du match et le capitaine Niçois Manuel Laversane ouvre le bal au bout d’une minute de jeu, avant de doubler l’action dans la minute qui suit. Entre temps Louis Gacquerre profite d’une zone+ pour déventer son opposant, mais le nordique Emil-Morgen Hansen s’offre un triplé coup sur coup et Nice prend le large. Aurélien Clay et Romain Harrissart inscrivent pour garder l’ONN à vue, mais ce dernier à déjà prit un rythme de croisière supérieur. 3-5

Le deuxième quart temps est marqué par un simple échange de but : Arthur Bruyère inscrit en l’absence de Charles Canonne, Hiliane Zaoui réplique peu après et Douai se tient à deux buts de retard à la mi-temps. 4-6

Au retour de la pause Manuel Laversane renouvelle son doublé de début de match. Aurélien Clay veut garder la trace de Nice, mais Sébastien Monneret (en zone +) puis Michal Izdinsky bordent la voile et Nice s’offre une avance confortable. 5-10

Dernière période et Douai veut revenir à la marque mais l’unique but de Thibaut Blancher ne suffira pas. Michal Izdinsky ne relâche pas ses efforts et trouve le but en l’absence de Steven Vitrant. Jovan Cakic conclut l’intervention avec brio, à 3 minutes de la fin. 6-12

Avec cette victoire à l’extérieur, Nice réalise la bonne opération du week-end et dame le pion à ses concurrents du top 4 : l’ONN reprend la 3e place à Marseille avec deux points d’avance, et est de plus en plus sûr d’avoir sa place en phase finale.

 

Noisy-le-Sec 9 – 15 Sète

 

Encore une occasion manquée pour Noisy-le-Sec, qui essuie une nouvelle défaite à domicile et face à son prédécesseur direct, Sète. Le score, qui rappelle celui de la rencontre aller, met Sète en confiance.

En première période le doyen Mathieu Peisson ouvre le score après plus de 5 minutes de jeu. Les Sètois profitent de l’expulsion de Nikola Bogdanovic pour mener une seconde bonne action que Hadrien Mantion conclut avec succès. Boris Bourgogne marque pour Noisy qui tente de rester dans la roue, mais Sylvain Desquerre porte avec succès une attaque de dernière seconde. 1-3

Par la suite Sète trouve le rythme qui lui permettra de distancer de manière certaine son opposant : après seulement 15 secondes de jeu Matthieu Fournier inscrit. Le capitaine Nikola Bogdanovic réplique sans tarder mais Sète tire un large parti des erreurs du CNN : après expulsion du capitaine Igor, Joseph Britto demande un temps mort et Sylvain Desquerre termine une action intelligemment menée. Mathieu Peisson lui aussi inscrit en zone+. Le capitaine Sétois Matthieu Fournier marque une deuxième puis troisième fois sur la période, laissant Noisy-le-Sec en plant à la mi-temps. 2-8

A la reprise l’écart continue de s’amplifier par l’œuvre de Matthieu Fournier et Nathan Mantion. Le CNN ne relâche pas ses efforts mais commet des fautes : le banc écope d’un carton jaune, Boris Bourgogne marque, mais se fait expulsion quelques instants après. C’est Hadrien Mantion qui profitera de cette zone+. Nikola Bogdanovic en fait de même en l’absence de Mathieu Peisson mais une nouvelle offensive sudiste se prépare : par deux fois Nicolas Mamigognian est expulsé et Matthieu Fournier marque, Lucas Devemy enchaîne, et termine cette période sur un écart vertigineux. 5-14

En dernière période Sète se relâche et commet des fautes, laissant à Noisy la possibilité de mener quelques actions en zone + : Kevin Sterling marque et Nikola Bogdanovic s’offre un doublé. Matthieu Fournier revient aux buts en l’absence de Sterling et Milo Zmukic inscrit le dernier but de la rencontre face à une équipe de Sète au complet. 9-15

Cet épisode offre à Sète un peu de satisfaction et de confiance avant leur journée d’exemption et surtout leur dernière rencontre de la saison, une épreuve qui les opposera à Strasbourg. Faisons mention du bel esprit sportif de l’équipe de Noisy-le-Sec qui, en l’absence de victoire, joue chaque rencontre jusqu’aux dernières secondes avec une volonté et une combativité sans cesse renouvelées. Armés d’une telle persévérance, les Noiséens ne peuvent que rattraper le retard de niveau qu’ils accusent cette saison.

 

Strasbourg 17 – 7 Tourcoing

 

Strasbourg qui vient de retrouver la première place du classement, avec toujours un match de retard sur Montpellier, atteste d’une forme à la hauteur de son classement. Face à Tourcoing samedi soir les Alsaciens n’ont pas forcé et se sont offerts un festin de buts. Tourcoing n’a pourtant pas démérité avec 7 buts marqués, mais la différence de jeu demeure trop importante.

La première des choses pour Strasbourg est de s’assurer la victoire. En première période l’effectif se met en action et inscrit à 5 reprises : Nikola Sutic le capitaine ouvre la marque, suivi d’Aubin Denux, Corentin Lanau, Arnaud Jablonsky et Pierre Chion. Seul Nicolas Golejewski parviendra aux filets Strasbourgeois. 5-1

Le team Strasbourg a le match entre les mains et, fort de ce premier écart confortable, ménage ses efforts : buts de Nikola Giga et Nicolas Golejewski en zone+ en faveur de Tourcoing. Strasbourg renouvelle sa mainmise sur la rencontre : les buts de David Babic et Marko Bratic réduisent les efforts de l’ENT à néant. 7-3

Au retour de pause le programme reste le même pour Strasbourg mais le banc Tourquénois déstabilisé, reçoit un carton au jaune. Marko Bratic imperturbable marque à deux reprises. Après quatre minute de jeu un incident occasionne simultanément une expulsion pour Pierre Chion, EDAP pour Nicolas Golejewski, et carton rouge pour le banc de Tourcoing.  Pierre-Frédéric Vanpeperstraete transforme le pénalty, Quentin Blary, Corentin Lanau et Arnaud Jablonski entérinent prématurément la victoire de Strasbourg, en dépit du but de Kevin Solnon. 13-4

Dernière période, à nouveau le TS s’est montré qu’il tenait les rennes, et permet à Tourcoing de s’exprimer. On assiste à un échange de buts avec un minimum de fautes commises : Charly Ben Romdhane s’offre un doublé et le capitaine Zoltan Radocz marque pour Tourcoing. La domination Strasbourgeoise demeure palpable : les buts d’Aubin Denux, David Babic et Marko Bratic dans les derniers instants, entretiennent un écart de buts frustrant pour Tourcoing. 17-7